Les villes créatives du Burkina Faso

 

 

Bobo-Dioulasso, Kaya, Tiébélé : tour des haut-lieux créatifs du Burkina Faso ! 

 
 
 
P1000748 (1).jpg

Bobo dioulasso

Bobo-Dioulasso est la capitale culturelle du Burkina Faso. Deuxième ville du pays située en pays Dioula, elle est le chef lieu du bronze à la cire perdue, où les traditions se transmettent de père en fils depuis des générations.

Bobo-Dioulasso, c’est aussi la ville de Dramane Konaté, un de nos bronziers partenaires.

 
 
 

 

kaya

A une heure au nord de Ouagadougou, Kaya est la ville du cuir. Du tannage à la maroquinerie, tous les métiers du cuir y sont représentés.

P1000628.jpg
 
 
 

 
P1000259.jpg

tiébélé

Petite ville en brousse à la frontière avec le Ghana, Tiébélé mérite que l’on s’y arrête : sa Cour Royale est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses façades aux motifs distinctifs. Chaque année avant la saison des pluies, les femmes de la communauté repeignent les cases, chaque motif ayant sa signification: le lézard pour le signe de vie, le serpent comme totem des kassena, la tortue celui totem de la famille royale. Notre tabouret Tiébélé est inspiré de motifs architecturaux de la Cour Royale.