Le bronze à la cire perdue

 
 

 
 

Le bronze à la cire perdue est une tradition artisanale qui se perpétue depuis le XI° siècle au Burkina Faso, alors importée par la famille Dermé du territoire que constitue aujourd'hui le Mali. Cet art complexe requiert un nombre d'étapes toutes plus importantes les unes que les autres, entièrement réalisées à la main, rendant chaque pièce unique : création de la forme à la cire, moulage, coulage, limage, finitions.

 
P1040693.jpg

 

La forme est d'abord sculptée à la cire : une précision telle que l'on pourrait presque s'arrêter là ! 

+DSC09939.JPG
%2BDSC09909.jpg

 

La forme en cire est moulée dans un mélange d'argile et de crottin d'âne. Le tout est ensuite chauffé pour faire fondre la cire et n'en garder que la forme : les moules sont prêts à accueillir le bronze. 

 
 
 
+DSC09936.JPG

 

Place au coulage : des couleurs enflammées & hypnotiques !

+P1050238.jpg

+DSC09959.JPG
 

Sous les moules, la magie opère : de belles pièces en bronze, qui seront ensuite limées pour être sublimées

DSC09975.JPG
+P1050265.jpg